HP6L'histoire: Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année.
Mais pourquoi le professeur Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley?

La critique Nelfesque: Je continue ma découverte des Harry Potter. Si tout comme pour moi, c'est votre première lecture, évitez de lire ma critique car je vais dévoiler certaines clés du roman. Gardez donc la surprise et puis aussi retenez vous dans les commentaires de parler du tome 7!

Ceci étant dit, me voici donc arrivée au 6ème tome des aventures d'Harry Potter: "Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé". Oh mon dieu, plus qu'un volume et c'est finiiiiiiii... *pleure*

J'ai beaucoup aimé ce tome qui n'est pas loin d'être mon préféré. N'ayant pas encore lu la fin, je préfère réserver mon jugement et mon classement. Toujours est-il que c'est un très bon ouvrage. Harry redevient supportable (je n'étais pas loin de vouloir le baffer dans "l'Ordre du Phénix"... Quelle tête à claque!), les rapports entre les personnages sont très drôles (y a pas à dire, ça travaille les hormones à 16 ans!), Dumbledore tient ici un rôle prépondérant, Rogue nous en offre des vertes et des pas mûres (quelle pourriture celui là!!!) et j'aime beaucoup le côté "Retour vers le futur" de ce tome!

Les passages dans la Pensine visant à nous relater la vie de Voldemort sont passionnants, les pièces du puzzle s'assemblent peu à peu. Comment était-il quand il s'appellait encore Tom Jédusor? Qu'est-ce qui a fait qu'il s'est tourné du côté obscur de la force? L'idée de la Pensine (déjà évoquée dans des tomes précédents) est une très bonne trouvaille!

Dumbledore... Oh my god... Dumbledore... Je suis en deuil... Son côté paternaliste et sa fin tragique (non mais quelle pourriture ce Rogue!!! oui, je sais, je me répète mais alors lui vraiment quel *%$^^*§£!!!) n'est pas sans rappeller celle de Gandalf dans "Le Seigneur des Anneaux" (je parle là des films car je n'ai jamais réussi à lire un Tolkien...). Voilà le tort de ce gentil papy sorcier: c'est un baba-cool! "Elles sont jolis les fleurs, la vie est belle, je vis avec les animaux et j'aime mon prochain (même cet §^*@# de Rogue)". Résultat des courses, il en est mort... Au moins sa fin n'est pas expédiée en 3 lignes comme celle de Sirius... J'ai même trouvé que c'était un peu trop larmoyant par moment mais bon, c'était Dumbledore, le papa de tout le monde, normal que l'auteur nous en fasse 2 chapitres.

Les histoires d'amour, bien représentatrices de ce qui peut se passer dans notre tête (et ailleurs) à cet âge là, sont savoureuses. Les premiers émois sont très bien retranscrits. Même si je savais depuis le premier tome sur qui Harry jetterait son dévolu, je suis contente pour lui (non mais ça y est je deviens folle, je suis contente pour un personnage de fiction...). Quant à Ron et Hermione, je m'en doutais aussi... Forniqueront-ils dans le tome 7? Suspens...

J'enrage de ne pas avoir emmené le tome 7 avec moi en vacances! Et puis Rogue, je préfère pas en parler!!! Malefoy non plus d'ailleurs!

hedwige"Harry Potter à l'école des sorciers"
"Harry Potter et la chambre des secrets"
"Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban"
"Harry Potter et la Coupe de Feu"
"Harry Potter et l'Ordre du Phénix"