dimanche 3 janvier 2010

"Valse avec Bachir" d'Ari Folman et David Polonsky

Valse_couvertureL'histoire: En 1982, jeune appelé, Folman est envoyé à Beyrouth alors que la guerre du Liban fait rage. Comme bien d'autres soldats du contingent israëlien, il sera le témoin impuissant des massacres de Sabra et Chatila. Alors que les milices chrétiennes libanaises exécutent froidement des centaines de réfugiés civils palestiniens en représailles à l'assassinat de leur leader Bachir Gemayel, le haut commandement de Tsahal, parfaitement informé des événements, ne s'interpose pas. De retour au pays, traumatisé, Folman laisse son insconcient jeter un voile d'oubli sur ce qu'il a vécu.

La critique Nelfesque: Il s'agit là de la bande dessinée issue des dessins préparatoires du film d'animation "Valse avec Bachir", suppervisé par Ari Folman et son directeur artistique, David Polonsky. Je n'ai pas vu le film donc je ne peux pas faire de comparaison mais une interview très intéressante d'Ari Folman à la fin du livre permet de comprendre les mécanismes de réalisation de cette ouvrage et les changements qui ont dû être apporté aux dessins préparatoires pour une meilleure lisibilité et une meilleure comprehension de l'histoire par le lecteur.

Nous suivons Folman, après la guerre du Liban, dans son besoin de savoir et sa course à la récupération de sa mémoire. A travers divers témoignages d'anciens amis ou militaires présents sur les lieux, nous redécouvrons avec lui l'horreur de la guerre et des massacres à Beyrouth. Dans des couleurs étrangement chaudes, ocres, la froideur des exécutions nous est retranscrite de façon percutante. Les mécanismes de la mémoire et de l'oubli, volontaire mais inconscient, nécessaire à la survie ou à la préservation de ses facultés mentales, sont expliqués et détaillés. Cette BD, tout comme son pendant cinématographique je pense (il faut absolument que je vois ce chef-d'oeuvre acclamé à Cannes en 2008), est très marquante.

valse_1

Les tensions sont palpables, la vie des appelés, insouciants, est retranscrite avec finesse et l'horreur des deux dernières pages où l'on découvre des photos d'époque au lieu de cases de dessins nous font l'effet d'un uppercut.

A lire donc, mais accrochez vous!

valse_2

Posté par Nelfe à 17:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,