lhuma

Ce week-end, nous étions à la fête de l'Huma Bretagne. Enfin, quand je dis "nous étions", il faut surtout comprendre "nous sommes passés à". Ici, on n'est pas à Paris et la fête de l'Huma n'a pas du tout la même saveur qu'à la capitale.
Les moyens sont plus restreints et ça se sent... La programmation n'a rien à voir, l'organisation non plus. Quant à savoir si les communistes bretons sont différents des autres, alors là je répond un grand OUI! Enfin, peut être sont-ce les communistes provinciaux qui s'assimilent plus à des bouseux désagréables qu'à des camarades ouverts. Enfin là je généralise et je sens que je peux en vexer certains. Désolée mais là franchement, on est tombé sur de sacrés cas. BREF!

Le samedi soir, nous avons décidé d'aller manger sur place avant le concert d'High Tone au coeur d'une soirée électro. Bien mal nous en a pris, on a été malade tous les 2. BREF!

high_toneHigh Tone, j'avais déjà eu l'occasion de les voir aux Furias (festival de Cergy) il y a quelques années mais Mr K ne les avait jamais vu sur scène.

Ce groupe lyonnais passant tout prêt de chez nous, voici la principale (et unique? presque...) raison de prendre un pass pour cette fête de l'Huma Bretagne.

High Tone, c'est quel style? C'est de la dub (j'ai essayé d'expliquer ça à une de mes collègues de boulot... médusée, elle me demande "de la daube?"... véridique...) bien planante. Ils enregistrent leurs CD en direct et sans remix. Ce qui fait que sur scène tu ne peux pas être déçu! Ils maîtrisent, aucuns couacs.

Derrière eux sont projetés des films allant à merveille avec leur musique et le public ne peut que planer et scotcher.

Du très bon concert. De bonnes vibrations. Un bon public. Chouette soirée.

gotainerLe lendemain, on change complètement d'atmosphère pour le concert de Richard Gotainer! Ben quoi? Ouais ben c'est bon hein! On peut aimer l'électro et délirer sur Gotainer! Va pas me faire croire lecteur, que si tu avais l'occaz, tu n'irais pas te dandiner sur le Sampa parce que c'est sympa, hop là!?

Ben nous, on a peur de rien, on a bravé la foule de retraités, assis sur des chaises en plastique pour voir chanter un de nos chouchous de notre enfance. Qui sait peut-être y a-t-il un sens coco caché au Youki?

Du haut de ses 61 ans, qu'il ne fait pas du tout et avec des mimiques à la Coluche, il fait le show comme dirait Nikos (j'ai de la référence hein!?). On s'est poilé pendant presque 2 heures, on a agité le bas, on a gigoté le haut sur le Youki, le Sampa, le Mambo  du décalco, Belle des Champs (rappelez vous la pub des années 80, la petite blonde qui donne du fromage)...

Gotainer c'est quand même l'inventeur du "Buvez, éliminez" de Vittel, "Il est 4h, à la bonne heure, sortez vos goûter des cartables" de BN, "Infinitif" des sous-tifs (qu'il nous a aussi chanté), "Saupiquet à la viande, aux légumes ou au poulet" du couscous, "Y'a du fruit, y'a de l'eau" de Banga, "On se lève tous pour Danette" des yaourts... Alala, toute notre enfance!

Et en plus d'être drôle et de nous faire retomber en enfance, il faut bien reconnaître que ça pulse et que c'est efficace. Rien qu'à voir les fans d'une quarantaine ou cinquantaine d'années se dandiner dans tout les sens, ça ne peut que sauter aux yeux... Ou alors ils étaient tous sous substance!

C'est donc le sourire jusqu'aux oreilles qu'on a quitté la fête de l'huma dimanche, avec 10 ans d'âge mental.